Direkt zum Inhalt | Direkt zur Navigation
Vous êtes ici :

Traitement de l'eau, Tyumen, Russie

Projet :

Dans la région de Tyumen, au nord de la Russie, l'eau potable provient des eaux souterraines. Il faut donc la traiter car les eaux souterraines sont fortement polluées. L'épuration des eaux souterraines s'avère très énergivore et très onéreuse si on emploie une technique traditionnelle. Dans le cadre de ce projet, des techniques alternatives devraient réduire la maintenance et les coûts.


Entreprise participante :

Resetilovs un Co, Moscou, Russie


Problématique :

Les eaux souterraines dans la région de Tyumen sont fortement chargées en manganèse, acide silicique, gaz dissous, composants organiques et présentent surtout une teneur élevée en fer. Jusqu'à présent, les eaux souterraines sont aérées par un ensemble constitué d'un compresseur (100 kW) et d'aérateurs tubulaires, puis filtrées. Le liquide fortement pollué entraîne des obstructions des pores d'aération, ce qui diminue très rapidement l'efficacité de l'aération. De ce fait, il faut nettoyer au moins une fois par mois à grands frais les éléments d'aération, les filtres doivent être remplacés fréquemment en raison des impuretés résiduelles et les coûts énergétiques de l'aération sont extrêmement élevés (100 kW/heure). La grande admission d'air nécessaire peut aussi entraîner une formation de mousse trop importante qui nuit à l'opération de traitement ultérieure. L'objectif principal du projet visait à diminuer la maintenance et les coûts du traitement de l'eau.


Solution :

Il a été décidé de remplacer l'ensemble composé du compresseur et des aérateurs tubulaires par un aérateur mécanique non sensible aux obstructions. Le choix s'est porté sur deux aérateurs submersibles Tsurumi à aspiration automatique de la série TRN. Les unités 80TRN417 et 80TRN412 présentent une puissance moteur de 17 ou 12 kW et remplacent le compresseur 100 kW. Pendant les 2 mois d'essai, aucune maintenance n'a été nécessaire car il n'y a pas eu d'obstruction. La puissance d'épuration est restée similaire malgré une réduction des coûts énergétiques de 65%. Aucune formation de mousse ne s'est manifestée grâce à une admission d'air nettement réduite.

En cas d'utilisation abrasive et corrosive, une usure plus important se manifestera naturellement dans certains composants. En rapport avec l'application ci-dessus, l'usure peut principalement apparaître au niveau de la turbine, de l'agitateur, du panneau d'aspiration, de la chemise d'arbre, de la bague de graissage, du joint mécanique, du carter de la pompe, du filtre, du carter du moteur et du couple de décharge. Selon les conditions de travail, la durée de vie de ces pièces peut varier de manière significative et peut être inférieure à la période légale de garantie.
À cet égard, veuillez tenir compte de nos conditions générales que nous pouvons également vous envoyer par e-mail si vous le souhaitez.